– À mon âge, est-ce possible ?
La doyenne de nos patientes est centenaire !
En règle générale, si votre santé vous permet l’extraction de dents, elle vous permettra également la pose d’implants dentaires.

– J’ai déjà consulté il y a quelques années et on m’a dit que la pose d’implants n’était pas possible dans ma situation. Est-ce possible aujourd’hui ?
Consultez de nouveau, car de récents développements en implantologie orale offrent de nouvelles possibilités.

– On m’a suggéré une greffe d’os à partir de la hanche entraînant le retrait de ma prothèse du haut pendant un mois. Y a-t-il une autre solution ?
Oui. Nous pouvons aujourd’hui augmenter le volume osseux de votre mâchoire du haut en utilisant de l’os de bien meilleure qualité, prélevé dans votre mâchoire du bas. Et cela sans affecter votre physionomie tout en vous permettant le port continu de votre prothèse.

Bien mieux aujourd’hui, nous avons la possibilité, dans ce cas, de réaliser l’implant sans greffe avec une seule et brève séance chirurgicale.

– Est-ce que ma santé me permet d’avoir recours avec succès à la pose d’implants si je souffre soit de diabète, d’ostéoporose, de troubles cardiaques ou si je suis des traitements de chimiothérapie ?
Oui. Il suffit que votre maladie soit sous contrôle. Bien entendu, avant d’entreprendre votre traitement, le praticien entrera en contact avec votre médecin traitant pour s’informer de votre état de santé et pour discuter des précautions particulières à prendre s’il y a lieu.

– Est-ce que ça fait mal ?
La pose des implants est la plupart du temps douce et avec si peu de douleur que beaucoup de nos patients nous sont référés par ceux qui viennent juste de vivre la pose de leurs implants.

– J’ai très peur…
C’est normal et dites-le nous. Notre équipe saura vous apporter des soins attentionnés et personnalisés à chaque visite. De plus nous travaillons avec des produits très efficaces pour vous faire relaxer ou dormir selon vos désirs.

– Quel est l’entretien requis ?
Le brossage de vos nouvelles dents demandera de 3 à 5 minutes, matin et soir.

– Combien de temps devrai-je m’absenter de mon travail à la suite de la pose des implants ?
Le temps d’absence au travail recommandé varie de 24 heure à une semaine. il varie selon l’état de santé du patient et le type de procédure à effectuer.

– Est-ce qu’il y a des rejets ?
Sans qu’il y ait à proprement parler un phénomène de rejet en provenance du système immunitaire, un implant sur 100 ne s’intègre pas à la première pose. Nous y remédions en posant gratuitement un nouvel implant.

– Combien de temps serai-je sans mes dents ?
Grâce aux techniques d’aujourd’hui, le patient gardera ses dents durant tout le traitement. En fait, les prothèses sont tout simplement modifiées afin qu’elles guident la guérison des gencives.

– J’ai subi une greffe de poudre d’os ou de peau il y a plusieurs années. Est-ce que les implants sont possibles pour moi ?
La poudre d’os ( hydroxyapatite) n’améliore que très peu le confort d’une prothèse inférieure. Il est toutefois possible aujourd’hui de l’enlever pour permettre la pose simultanée des implants. Plusieurs patients nous ont confié que la pose des implants a été pour eux une procédure beaucoup plus douce que la poudre d’os.

– Combien ça coûte ?
S’il nous est relativement facile de fournir par téléphone un ordre de grandeur des coûts liés aux travaux implantaires, il ne faut pas oublier que seule une consultation saura bien vous informer de votre situation particulière et, il faut le dire, unique.